Astuce pour protéger notre planète

De nos jours, la protection de l'environnement est sur toutes les lèvres. Comment aider la planète? Nous pourrions parler longtemps des gestes quotidiens à faire pour réduire votre empreinte écologique ou encore des habitudes simples à adopter pour réduire vos déchets, mais il existe une façon simple et rapide de faire une différence!

Récupérer votre vieille peinture, un geste durable 

Adopter un mode de vie écologique peut faire différence pour les générations futures et ce changement peut débuter par un ménage de la maison. Avec le changement de saison, prenez le temps de faire le tri dans les articles que vous gardez, mais qui ne servent plus. Il existe plusieurs choses que vous devriez absolument récupérer, dont vos vieux gallons de peinture! Nous conservons généralement nos pots de peinture au cas où nous aurions besoin de faire des retouches dans une pièce, mais ils finissent majoritairement par n’être jamais utilisés. Pourtant, au Québec, il existe une façon simple de donner une deuxième vie à vos restants de peinture : se rendre un point de dépôt officiel!

Aux quatre coins de la province, plus de 1200 partenaires se sont affiliés avec Éco-Peinture afin d’offrir le service de récupération de la peinture. Si vous avez l’habitude de vous rendre à l’écocentre de votre quartier pour donner une deuxième vie à votre vieille peinture, vous faites déjà la bonne chose. Mais saviez-vous que plusieurs quincailleries disposent également des bacs d’Éco-Peinture. Parmi les quincailleries partenaires, nous retrouvons Canadian Tire, CANAC, BMR, Home Hardware, Patrick Morin, Bétonel, Benjamin Moore et d’autres magasins indépendants. Pour trouver le bac de récupération le plus près de chez vous, rendez-vous simplement sur ecopeinture.ca et entrez votre code postal.

Un processus 100% québécois 

Au Québec, la récupération de la vieille peinture s’intègre dans la boucle de l’économie circulaire. Qu’est-ce que c’est l’économie circulaire? C’est le principe selon lequel un produit en fin de vie est réutilisé pour en faire un nouveau! Et oui, votre vieille peinture est utilisée pour faire de la nouvelle peinture, incroyable, mais vrai!

Chaque gallon de peinture qui est rapporté dans nos points de dépôt est acheminé dans une usine de traitement où la peinture est triée et filtrée pour en faire une nouvelle. Pour commencer, chaque restant de peinture est transvidé dans une cuve ayant la même teinte. Le mélange est ensuite ajusté avec un faible pourcentage d’additifs, et une fois le contrôle de la qualité fait, elle est revendue sous la marque de commerce Boomerang. Bref, en récupérant votre peinture, vous protégez notre planète, mais vous encouragez aussi l’économie d’ici!

Trucs pour tout simplement éviter les restants 

Bien qu’il soit possible de récupérer la peinture, la solution la plus écologique demeure de ne pas accumuler de surplus de peinture. Voici deux trucs pour y arriver :

  1. Calculez la quantité de peinture dont vous avez besoin : il existe plusieurs calculateurs en ligne pour estimer la quantité de peinture dont vous avez besoin pour votre projet. Ce calcul se base sur la superficie de votre pièce et sur le nombre de couches que vous souhaitez appliquer.
  2. Réutilisez votre peinture : il existe plusieurs façons de réutiliser votre peinture, que ce soit comme apprêt ou pour peinturer un meuble. Pour tous nos trucs, nous vous conseillons de jeter un oeil à l’article «Réutiliser sa peinture : nos 7 meilleures idées».

Évidemment, même si vous n’avez plus de restants de peinture, vous resterez coincés avec des contenants vides. Bonne nouvelle, qu’ils soient vides ou non, vos contenants de peinture se récupèrent! Le métal et le plastique des pots sont entre autres réutilisés pour la fabrication de différents objets comme des bancs de parc ou des bornes fontaines. Comme quoi, quand la volonté y est, il est possible de donner une deuxième vie à presque tout!

Éco-Peinture
Nous récupérons la peinture partout dans la province. Présent et accessible dans les écocentres, les garages municipaux, ou encore chez les détaillants en quincaillerie, en rénovation et en peinture, notre réseau compte plus de 1200 points de dépôt ouverts au public. Où que vous ailliez afin de disposer de votre vieille peinture, ce sont toujours les bacs d'Éco-Peinture qui sont sur place. Nous nous assurons de donner une deuxième à votre vieille peinture, et ce, ici même au Québec!
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest